Annonces scato

femme scato accroc a la cuvette des toilettes recherche hommes

  1. Accueil
  2. »
  3. femme scato accroc a la cuvette des toilettes recherche hommes
Pseudo sur J&M Fétichistes: scatolove
Pour me contacter ? Clique ici
Annonce:

Parce que je suis une femme perverse des toilettes, j'aime lécher les toilettes sales. J'aime la saveur salée du siège de toilette. Ou, plus exactement, ça me rend vraiment excité. Je sais depuis longtemps que mon développement sexuel a pris un chemin quelque peu inhabituel. Même adolescent, j'avais l'habitude de mettre ma langue sur les toilettes. Cependant, à l'époque, je n'étais que sur les toilettes de la maison. Aujourd'hui, ce chiffre a quelque peu augmenté. En d'autres termes, mon fétichisme est devenu plus fort et plus perceptible. En d'autres termes, je ne nettoie pas seulement mes propres toilettes, mais aussi celles des autres et les toilettes publiques. Et croyez-moi, je sais où se trouvent les toilettes les plus sales de la ville. Bien sûr, j'avoue volontiers qu'aller aux toilettes et voir ce qui y est enfermé me demande beaucoup de travail. L'herpès est une maladie inévitable.

Mais c'est la frontière entre le dédain et l'excitation qui pique mon intérêt. C'est ce qui me donne le coup de fouet, encore et encore. Par conséquent, je vais toujours dans les toilettes publiques et je les lèche proprement. En fait, c'est moi qui les lèche. Et quand je suis pressé, je relève le siège des toilettes et je suce la pierre des toilettes. Il n'est pas rare que je consomme le contenu de la cuvette des toilettes. Je n'utilise pas seulement les toilettes des femmes, mais aussi celles des hommes. C'est toujours une expérience gustative fantastique. Le tartre d'urine qui s'est accumulé là. Je le gratte toujours joliment avec ma langue, en suçant si fort que ça fait mal. Je suis une vraie truie de toilettes perverse qui est prête à tout.

Parce que je n'en ai jamais assez de lécher les toilettes, et ça me fait tout simplement vibrer... Je suis donc ici à la recherche de quelqu'un qui me laissera lécher ses toilettes. Pour moi, plus c'est sale, mieux c'est. Aussi, pour ma chatte. Parce que mon entrejambe frémit de façon incontrôlable quand je presse ma langue contre le siège des toilettes. Je suis d'accord avec les excréments séchés et les taches d'urine de la semaine dernière. Quand je trouve de la crème aigre particulièrement épaisse sous le siège des toilettes, je suis ravi. Oui, je suis une truie de toilette perverse, et ce que je fais n'est pas forcément sain. Mais c'est bon, et je vais bien. Je supporte les infections et autres désagréments car la sensation d'excitation les surpasse de loin.